Le séparatisme est un problème politique, pas économique

La lutte contre l’islam politique, en langage courant « l’islamisme », paraît nécessaire à une majorité croissante de Français et les récents attentats ont encore accru la sensibilité à cette question. D’où le projet de loi « contre le séparatisme » lancé par Emmanuel Macron et en discussion parlementaire en ce mois de février 2021.