L’immigration : un reniement libéral ?

Les libéraux défendent la liberté, et ne devraient donc pas vouloir limiter l’immigration. Or ce n’est pas ce qu’on observe dans la presse ou au Parlement : la crainte des conflits communautaires et du terrorisme passe avant ce principe fondateur.