2021 année des dictatures

2021, année des dictatures

Ce qui frappe sur l’année 2021, ce n’est pas le virus, mais l’extension de l’autoritarisme sous sa forme dramatique comme sous sa forme rampante et bureaucratique. On observe également la poursuite de la numérisation et le retour en force des marchés, notamment par l’inflation.

Les armes et moyens d’influence de la Chine à l’étranger

On assiste à une poussée d’orgueil à Pékin, qui cherche à imposer son modèle autoritaire à la planète pour remplacer le modèle démocratique de l’Occident présenté comme décadent. Pour cela la Chine utilise les infrastructures qu’elle a financées et construites à l’étranger ainsi que des percées technologiques et les médias, dont les réseaux sociaux.

e repli de la France au Sahel

Le repli de la France au Sahel

A moins d’un an de la présidentielle, Emmanuel Macron a décidé d’arrêter les frais de l’opération militaire Barkhane au Sahel, coûteuse, très critiquée en France et sur place et dont l’efficacité n’est pas évidente.

Chine : la nouvelle guerre a commencé

Chine : la nouvelle guerre a commencé

Donald Trump avait entamé une guerre commerciale avec la Chine. Joe Biden y a ajouté une guerre des valeurs face à la  multiplication des brutalités chinoises : répressions, atteintes à la liberté d’information, politique étrangère brutale. Les espoirs des derniers idéalistes occidentaux ont disparu : le développement capitaliste de la Chine n’a pas mené à la démocratie comme en Corée du Sud ou à Taïwan.

Affaire Jack Ma est-ce la fin du capitalisme en Chine

Affaire Jack Ma : est-ce la fin du capitalisme en Chine ?

Pour survivre d’abord, puis pour prendre sa revanche sur l’Occident, la Chine a utilisé le capitalisme comme un outil efficace, mais pas par conviction. Les récentes attaques contre le groupe privé de Jack Ma (Alibaba, Ant, Alipay…) semble montrer que le parti communiste chinois estime désormais ne plus avoir besoin du capitalisme pour assurer sa suprématie économique et politique sur le monde.